Archives du mot-clé activité manuelle

La sorcière d’Hallowen

En ce mois d’octobre, la sorcière d’Halloween est une évidence! Donc, la confection de la sorcière en gobelet m’a parue très sympa à réaliser.

Encore une fois, mon ami Pinterest m’a aidé à la réalisation. L’idée est venue d’une sorcière confectionnée avec un pot en terre vu sur fun family craft. Mais voilà, malgré mes placards qui débordent, je n’avais pas de pot en terre (achat à prévoir d’ailleurs…) . J’ai donc remplacé le pot par un gobelet. Mais voyons cela plus en détails…

Matériel:

1 gobelet plastique

1 boule polystyrène (le diamètre dépend du gobelet choisit)

de la laine pour les cheveux

de la laine pour le balai

une petite branche de bois

2 yeux mobiles

de l’apprêt

de la peinture pour la tête de la sorcière (j’ai choisit du vert)

du canson noir pour le chapeau (que j’ai oublié sur la photo)

un marqueur pour dessiner le visage

une pique en bois (qui permet de tenir la boule lors de la peinture)

du scotch double face (mon nouvel ami) pour la fixation, ciseaux, pinceau

 

Réalisation:

Pour les moins de 18 mois, j’ai confectionné les cheveux et le balais. Pour tous, j’ai confectionné le chapeau et chacun a pu peindre la sorcière.

1ère étape: la peinture

J’ai pré-peint le gobelet et la boule polystyrène avec de l’apprêt pour que la peinture accroche mieux le support. J’ai découvert l’apprêt il n’y a pas très longtemps et je ne regrette pas, le rendu est vraiment mieux. Les enfants prennent plus de plaisir à peindre car la peinture accroche, la couleur est plus vive, vraiment, je conseil!

Donc les loulous ont peint leur tête de sorcière et leur gobelet, le même jour pour certains, en deux temps pour d’autres. Il a fallu attendre que la peinture sèche.

2ème étape: les cheveux

J’ai pris un carton de 12 cm sur 5 cm que nous avons entouré de laine, à la façon d’un pompon (longueur du fil de laine= 12 cm). J’ai glissé une bande de scotch double face (dimension du scotch= 10 cm sur 1,5 cm) sous les fils de laine et je l’ai plié en deux pour entourer les fils.

Puis j’ai coupé de chaque côté, comme on réalise un pompon. Les scotch double face permet de consolider les deux épaisseur de laines.

Il ne reste plus qu’à retirer la dernière protection du double face pour fixer celui-ci sur la tête de la sorcière.

3ème étape: le chapeau

J’ai tracé deux cercles dans un canson noir. Dans l’un des deux cercles j’ai coupé un quartier du cercle pour faire de celui-ci un cône. Ce cône est fermé par une bande de double face. Il se fixe sur le premier cercle grâce à du scotch classique formant ainsi le chapeau. Il suffit ensuite de fixer le chapeau sur la tête de la sorcière par un gros carré de double face (je vous ai dit que c’était mon nouvel ami?).

4ème étape: l’assemblage

Nous avons déjà la tête avec le chapeau et les cheveux. J’ai découpé (encore) un petit bout de double face pour fixer les yeux sur la tête. Grâce au double face, les loulous peuvent placer eux même les yeux et le chapeau, comme des gommettes, j’aime bien l’idée de leur laisser faire le plus de choses possibles.

Enfin, on a fixer la tête sur le corps-gobelet grâce à un carré de double face.

Et j’ai finalisé la sorcière en dessinant le nez crochu et la bouche avec le marqueur. Le balai a été réalisé avec un pompon maison fixé au bout d’une branche. Le tout est maintenu sur le gobelet au pistolet à colle.

hibou en sachet de feuilles

Un hibou de feuilles d’automne

En ce mois d’automne avec ce vent fort et toutes les feuilles qui volent, quoi de mieux que de confectionner un petit hibou avec des feuilles si tant est qu’on puisse les attraper. J’ai trouvé cette idée sur krokotac , de jolies feuilles d’automne dans un petit sachet pour constituer un hibou-feuilles tout mignon pour décorer un buffet.

Materiel nécéssaire:

1 pochette plastifiée

des feuilles d’automne ( ramassée lors de promenades)

du papier (blanc)

des feutres ( noir et orangé)

du scotch transparent et du scotch double face

Réalisation:

1- j’ai réalisé les pochettes pour les hiboux dans une pochette plastique. Une fois la pochette ouverte, je n’ai conservé qu’un seul côté. J’ai plié celui-ci en trois et j’ai placé un bout de scotch sur la longueur. Un petit fond en carton m’a aidé à faire le fond du sachet. Ensuite, en m’appuyant sur celui-ci, j’ai fait comme un paquet cadeau pour former la pochette. Puis, j’ai fixé le fond avec un bout de scotch.

2- Dans un bac, j’ai mis des feuilles séchées (je les ai laissées séchées sur une table, pas entre deux livres ou dans un presse-fleurs). Il faut faire attention aux choix des feuilles car certaines vont pourrir. Trier les si besoin avant de proposer le bac aux enfants. Personnellement, j’ai laissé le bac de feuilles à l’enfant (après avoir sélectionné les plus jolies) afin qu’il remplisse son sachet et réalise son hibou-feuilles.

3- Une fois bien remplis, j’ai fermé le sachet avec un bout de scotch.

4- Pour les yeux, j’ai pris une feuille de papier blanc, tracé deux cercles et dessiné un rond noir dans chaque cercle. J’ai ensuite découpé mes yeux et j’ai mis du scotch double face sur le derrière du cercle. L’enfant a ensuite pu coller les yeux sur son hibou-feuilles à sa guise.

5- J’ai finalisé le hibou-feuille avec une jolie feuille sur la tête et deux pour les ailes. Je les ai fixées avec de la colle blanche pour celle du dessus et du scotch transparent pour les ailes. J’ai réalisé cette activité avec un enfant de 15 mois, un de 4 ans et un de 7 ans. Les deux enfants les plus grands ont eux-même collés les feuilles, mais avec le recul, je pense que du scotch double face aurait été plus simple!

Et voilà, notre petit hibou est prêt à décorer les buffets!

Marque-page pour lectures d’été

Avec les vacances, nous avons tous un livre dans un coin. C’est pourquoi, j’ai pensé à la réalisation de marque-page simple et décoratifs. Ils peuvent être réalisés dès tout petit, en adaptant un peut l’illustration.

 

Matériel:

Papier blanc d’imprimerie

fleurs séchées (ramassées lors de promenades)

feutres

feuilles de plastification à froid (sans machine)

colle blanche en stick

 

Réalisation:

1- J’ai commencé par préparer le support avec une feuille de papier classique. J’ai découpé un format qui me paraissait adapté à nos lecture (livres de poche) et à la feuille de plastification soit 14,3×3,5.

2- J’ai distribué les supports aux loulous et des crayons. Ils ont laissé libre court à leurs envies. Je leur ai demandé de dessiner sur les deux faces. Pour les plus petits, nous avons fait des empruntes d’un côté et des gribouillis de l’autre.

3- Chacun a choisit ses fleurs séchées qu’ils ont collé avec de la colle blanche en stick. Pour les plus petits, j’ai collé moi même les fleurs car cela reste des éléments fragiles.

4- Après avoir laissé sécher les supports, j’ai suivi les instructions des feuilles de plastification à froid pour finaliser nos jolis marque-page. Le résultat est vraiment sympa j’avoue! A vous de jouer!

Tambourin pour la fête de la musique et l’été

Un tambourin pour fêter l’arrivée du soleil et chanter les vacances! Il ne vous faut pas beaucoup de matériel et les enfants jouerons un moment avec un accompagnement vocal digne des grands orchestres.

 

Matériel nécessaire:

materiel nécéssaire au tambourin

une assiette plastique type blédichef

une pic à brochette

3 perles

du fil un peu épais

de la colle liquide en tube type colle scotch

des feuilles de papier de soie

une paire de ciseaux et un couteau pointu ou un poinçon

Etape 1: former les tambourins

Personnellement, j’ai découpé le bord plat de l’assiette de blédichef avec un couteau car je trouve cela plus joli et plus facile à manipuler ensuite en tant que tambourin.

Ensuite, il vous faut percer 4 trous dans le bord (pourtour) de l’assiette aux 4 points cardinaux (nord- sud – est – ouest) pour y enfiler la pic à brochette d’une part et le fil d’autre part. J’ai encore utiliser un couteau car je n’ai pas de poinçon, en faisant attention, il n’y a pas de problème. Le plus délicat est fait!

Etape 2: le montage du tambourin

A partir de là, les plus grands peuvent participer. Il suffit d’insérer la pic à brochette dans deux trous (nord-sud). La pic servira de manche au tambourin. Placer une perle d’un côté, encoller la pic et faire glisser la perle vers l’assiette de manière à le que le bout de la pic soit cachée par la perle. De l’autre côté, il n’y a rien à faire. On peut y ajouter un bouchon en liège pour que cela soit plus facile à tenir, mais ce n’est pas obligatoire.

Etape 3: les finitions

Pour la troisième étape, couper un fil de 25 cm environ (tout dépend de la grandeur de votre tambourin! Il faut que le bout du fil soit à peu près au milieu du tambourin lorsqu’il est placé dans les trous- milieu du fil au milieu du tambourin). Puis, faites glisser le fil dans un trou, faire un noeud sur la pic à brochette au milieu du fil et repasser le fil dans le trou opposé (est-ouest). Enfiler une perle de chaque côté et encoller les bout du fil. Faites enfin glisser les perles sur l’extrémité de fil encollé.

J’ai ajouter un point de colle sur le noeud du fil autour de la pic à brochette par sécurité.

base du tambourin

Etape 4: la décoration

Maintenant on passe à la décoration. Nous avons collé deux feuilles de papier de soie sur le côté vide du blédichef en collant le papier de soie sur le pourtour du blédichef. Puis nous avons encollé l’autre côté et placer une nouvelle feuille de papier de soie. J’ai ensuite donné une feuille de papier de soie aux loulous pour qu’ils dessinent pendant le séchage. Nous l’avons découpé sous forme de carré plus petit. Enfin, nous les avons collé de chaque côté du tambourin.

tambourin fini

C’est fini! Et en avant la musique!

Attention cependant à ne pas le confier à ceux qui mettent encore à la bouche!

Un petit écureuil et un hibou en automne

Voici un petit écureuil et un hibou qui discutent au coeur de la forêt. Cette décoration se réalise en plusieurs étapes. Il vous faudra d’abord vous promener en colline et faire une collecte de quelques objets comme quelques feuillages, branches, pommes de pin, glands, écorces d’arbre ou autre trouvailles. Puis, comme à mon habitude, il vous faudra un peu de matériel, de la peinture et un peu de temps.

écureuil et hibou en plâtre dans un décor d'automne avec des feuilles et une pomme de pin


Matériel

moule pour plâtre d’un écureuil et d’un hibou et plâtre

1 rouleau de papier toilette

une pomme de pin

quelques feuilles séchées

quelques branches de pin ou autre végétal

peinture marron et blanche pour varier les tons de marron

feuille de papier A4 de couleur orange, verte, jaune et blanche

un carré de polystyrène

de la colle blanche


Réalisation

L’écureuil et le hibou

hibou en plâtreSuivre le mode d’emploi du plâtre utilisé. Attention, en général il faut utilisé de l’eau froide car dès que l’eau est un peu tiède, le plâtre se durcit plus vite. Soyez aussi précis dans les proportions… Il faut penser que le temps de séchage est un peu long.

 

 

Atelier peinture

peinture des animaux en plâtre et rouleau de papier toiletteMon loulou a peint une feuille A4, le rouleau de papier toilette, l’écureuil et le hibou. Nous avons fait la peinture en plusieurs étapes et nous avons ajouté soit du blanc, soit du noir au marron pour jouer avec les tonalités. Puis nous avons laissés séchés.
Entre temps, j’ai préparer un carré de polystyrène d’environ 6 cm de côté pour réaliser le montage. Ce carré sert de base. Il faut le recouvrir avec la feuille blanche que nous venons de peindre. Comme mon  plus petit loulou n’en fait qu’à sa tête, c’est moi qui m’occupe de recouvrir le carré, pour les autres, ils se sont très bien débrouillés. Nous avons emballés le carré avec la feuille comme nous l’aurions fait pour un cadeau. Nous avons collés les bords avec de la colle blanche puis nous avons fait sécher.

L’arbre

J’ai découpé des feuilles dans les feuilles A4 de couleurs jaune, verte et orange.

Nous avons pris le rouleau de papier toilette et les plus grands ont découpés les branches. J’ai assuré le travail pour les plus petits. Nous avons simplement coupé des encoches sur 4 cm à 5-6 mm de distance les unes des autres.

Puis sur un nouvel atelier, nous avons collés les feuilles jaunes, vertes et orange en bout de branches, représentant ainsi les arbres d’automne.

Pour finir, J’ai collé le hibou en haut de l’arbre, toujours avec de la colle blanche. Il faut bien laisser sécher!!hibou en plâtre dans l'arbre

L’assemblage

Lorsque tout est bien sec, il ne reste plus qu’à assembler par collage à la colle blanche. Nous avons placés les feuilles sur le carré, une pomme de pin dans un angle, l’écureuil à côté, l’arbre dans un autre angle et nous avons piqué des branches dans le polystyrène par ci par là pour décorer et donner du volume. Attention, il faut bien laissé sécher la colle pour une bonne adhérence.

Voilà un résultat:

écureuil et hibou qui discutent sur un arbre d'automne

Couronne d’automne en feuilles séchées

Bien que le froid ne soit pas encore arrivé, les feuilles des arbres commencent à tomber. Au lieu de piétiner les feuilles, nous avons décider de faire une jolie couronne d’automne, nous avons observé, récolté, peint et collé. Voici le résultat:

couronne d'automne en feuilles séchées et peintes

Observation et récolte

Lors de nos promenades, nous avions déjà récolté un certains nombre de feuilles et autre végétaux de septembre. J’ai fait un tri et j’ai récupéré un tas de feuilles identiques ( entre 20 et 30 feuille selon leur taille et la tête de l’enfant) que j’ai mis dans une presse pour faire sécher les feuilles.

Peinture

Quelques jours plus tard, j’ai sorti les peintures et l’artiste a pu s’exprimer. J’ai d’abord mis le jaune et mon bonhomme a commencer par quelques feuilles. Lorsque la goutte de peinture fut presque finie, j’ai ajouté du orange. Après quelques feuilles peintes, nous avons mis du marron dans la coupelle de peinture. Mon loulou a trouvé cela intéressant de peindre les couleurs les unes après les autres. De plus cela donne un joli rendu.

récoltes de feuilles séchées puis peintes par nos soins

Assemblage

J’ai pris une feuille A3 que j’ai coupé en 4 dans le sens de la longueur ( j’ai gardé la plus grande longueur). J’ai plié ensuite deux des 4 morceaux à nouveau en deux, toujours en gardant la plus grande longueur.

découpage du support pour la couronne de feuilles

Une fois sèches, nous avons collées les feuilles sur l’une des bandes de papier en les plaçant légèrement en quinconces.

montage de la couronne de feuilles

J’ai coupé la deuxième bande de papier en 4 mais cette fois en faisant 4 petites longueurs, chacune pliée en 2. Puis, j’ai collé avec de la colle liquide un morceau de chaque côté de la couronne pour pouvoir fermé celle-ci sur la tête de mon loulou.

collage du support

 

Enfin, avec une paire de ciseaux, j’ai fait une encoche sur chaque côté, une en haut, l’autre en bas. Cela nous permet de fermer la couronne en glissant les fentes l’une dans l’autre.

fermeture de la couronne

Vous pouvez collé, à vous de voir. Pour finir, j’ai glissé l’extrémité de la petite bande rajouté dans la bande sur laquelle sont collées les feuilles.

fermeture de la couronne

Personnellement, je n’ai qu’un loulou. Mais si vous avez des filles, vous pouvez coller quelques perles ou sequins au milieu des feuilles ou mettre de la peinture pailletée, cela plait toujours. Bonne création!

 

Loup noir en rouleau de papier toilette

Pour le mois de septembre j’ai décidé de parler de loup. Il s’agit d’un loup noir qui rigole du haut de son rouleau de papier toilette!

loup noir en rouleau de papier toilette

Matériel

matériel pour le loup noir

rouleau de papier toilette: 1

peinture noire

feuille de papier A4: 1

bouchons plastiques: 2

petits fils ( queue de rat par exemple) de 6 cm: 2

petits fils de 8 cm: 2

 

Réalisation

Mes loulous ont peint le rouleau de papier toilette en noir. Il représentera le corps du loup noir. Ensuite, ils ont peint la feuille A4 et enfin les deux bouchons en plastique. On laisse sécher le tout.

Pour faire la tête et la queue du loup noir, j’ai pris la feuille A4 que les loulous ont peinte. Je l’ai plié en deux dans le sens de la longueur . Puis, j’ai dessiner la tête et la queue au dos de la feuille. Ensuite, J’ai découpé dans les deux épaisseurs de papier peint. Avec mon loulou, nous avons collé les deux cotés de la tête et de la queue pour qu’elles soient peintes des deux côtés. Nous avons décoré la tête du loup avec du correcteur blanc puis nous les avons collés sur notre rouleau de papier toilette qui représente le corps du loup noir.

Pour finaliser notre loup noir, j’ai fait deux trous avec une paire de ciseaux dans le tiers supérieur du rouleau de papier toilette, face à face. Puis, nous y avons enfilé les cordelettes représentant les bras. Je  les ai maintenues par un noeud à l’intérieur et en bout de cordelette. Nous avons ensuite fait deux trous dans le tiers inférieur sur le devant pour passer les cordelettes représentant les pieds. Au bout de ces dernières, j’ai enfin enfilé le bouchon en plastique peint en noir que j’ai percé en son centre et j’ai simplement fait un noeud derrière chaque bouchon pour les fixer.

Voilà votre marionnette du loup noir est prête pour chanter “promenons nous dans les bois”…

 

Attrape rêves en assiette en carton

Comme nous sommes sur le thème des indiens pour ces vacances, j’ai choisi de leur faire faire un attrape rêves en assiette en carton avec des plumes de cygne que nous avons peintes.

 

attrape rêve en plumes à peindre a partir d'une assiette en carton

Matériel:

1 assiette en carton

de la peinture

de la laine

des perles en bois

des plumes à peindre et/ou des plumes du commerce

colle, ciseaux, scotch

Fabrication:

La peinture

découpage du cercle de l'attrape rêvesNous avons commencé par peindre les plumes. Puis, j’ai découpé pour chaque loulou l’intérieur de l’assiette sur le pli et l’extérieur de l’assiette sur la partie striée. Ce rond d’assiette formera le cercle de l’attrape rêves.

 

découpage et perforations d'assiettes pour attrape rêvesJ’ai ensuite perforée l’assiette 8 fois de manière la plus homogène possible. Puis chaque loulou à peint son cercle perforé.

 

 

peinture de l'attrape rêves
La toile

Tous les loulous ont choisi une couleur pour faire la toile intérieur de l’attrape rêve. Ils ont aussi pris des perles pour fixer les plumes. J’ai mis un bout de scotch sur le fil de laine pour le maintenir afin que les loulous puissent faire leur dessin d’attrape rêve. Certains ont mis des perles dans l’attrape rêves, d’autre pas et chacun c’est appliqué à former leur attrape rêves. Lorsque la toile intérieur est finie, nous avons fait un noeud avec le fil de fin et le fil de début.

Les finitions

J’ai ensuite accroché au fil de la toile intérieur, au niveau d’une perforation, un fil grâce à un double noeud pour pouvoir y accrocher une plume. Du côté de l’attrape rêves, j’ai fait un noeud et j’ai demandé à mes loulous de mettre les perles qu’ils voulaient en les limitant à 3. Pour les aider, j’ai enduit mon fil de laine de colle liquide pour durcir le fil et leur former comme une aiguille afin que l’enfilage des perles soit plus simple. Puis j’ai glissé une plume dans les perles en ajoutant parfois un point de colle dans la dernière perle pour maintenir la plume.

attrape rêves

Fini les cauchemars et bonne réalisation!

Coiffe d’indien en plumes peintes

Lorsqu’on veut jouer aux indiens, on a besoin d’une coiffe d’indien! c’est indispensable! C’est pourquoi, nous avons confectionnés cette jolie coiffe d’indien en plumes de cygnes peintes par nos soins.

coiffe d'indien en plumes peintes

 

Matériel:

plumes ramassées en promenade ( Merci les cygnes! Nous leur ramènerons du pain bientôt, promis!)

peintures de couleurs vives

plumes colorées

feuille A3

gommettes, crayons, ciseaux, scotch, pinceaux, colle

Réalisation:

Etape 1: Les plumes

Lors de nos promenades sur la ballade des familles, nous avions ramassé quelques plumes. Après les avoir triées par taille,  j’ai choisi les plus adaptées pour la confection de notre coiffe. J’ai donné ensuite une assiette remplie de plusieurs couleurs à mes loulous et chacun a peint ses plumes. Certains ont mélangés les couleurs, d’autres nous ont fait de jolis motifs ou des drapeaux inspirés par la coupe du monde de foot… Bref, ils ont laissés libre cours à leur imagination. Nous avons pris 5 grandes plumes à peindre pour chaque coiffe.

plumes peintes pour coiffe d'indiens

Etape 2: la coiffe

J’ai utilisé une grande feuille A3 de dessin que j’ai coupé sur 7 cm de hauteur sur la longueur de la feuille. Puis, je l’ai pliée en deux sur toute la longueur, j’obtient ainsi une bande de 3,5 cm de hauteur. J’ai aussi découpé une bande de 3,5 cm dans une feuille de canson blanche, plus épaisse.

Lorsque les plumes sont sèches, il suffit de les fixer avec du scotch à l’intérieur de la bande pliée en espaçant les plumes uniformément. Nous avons alternés une plume de cygne peinte et une plume colorée du commerce. On ajoute ensuite de la colle blanche entre chaque plumes et on repli la bande sur elle même pour obtenir le devant de la coiffe.

On colle un morceau de canson sur chaque côté de la coiffe pour l’agrandir et on cache le rajout avec une gommette.

Avec une paire de ciseaux, on fait une encoche dans le canson de la coiffe un côté vers le haut et l’autre côté vers le bas pour la fermer, comme une couronne, et on découpe le surplus de canson.

Enfin, on fini de décorer la coiffe en dessinant des motifs ou en collant des gommettes géométriques.

Etape 3: On joue!

Les loulous ont tournés autour de la table toute la fin de journée et nous avons chantés Nagawika,  Anni kouni et d’autres chansons qui ne sont pas indiennes…

Amusez-vous bien!

coiffe d'indiens en plumes peintes

cactus en pot

Un cactus en pot qui ne fanera pas, c’est la bonne idée que j’ai trouvé sur pinterest ( sur le blog de créamalice) en travaillant sur le thème des indiens. J’ai trouvé l’idée très sympa. J’ai adapté la réalisation à mes moyens et le résultat fait son effet.

cactus en petits galets peints

Matériel:

1 pot de petit filou coloré

des petits galets ( 3 pour 1 pot de petit suisse suffisent)

de la peinture: 2 verts différents et du blanc

du plâtre

du papier de soie rouge, orange et jaune (pour la confection des fleurs)

coton tige, pinceau, ciseaux, colle liquide

materiel necessaire a la confection des cactus en petits galets peints

 

Réalisation:

On commence par peindre les galets avec les peintures vertes. Un côté, puis l’autre. Il faut bien couvrir le galet. Un fois que les deux côtés sont peints et secs, il suffit de placer des points, traits ou autre sur chaque galet pour les rendre plus réalistes. Nous avons réalisés cela à l’aide d’un coton tige et de la peinture blanche. On laisse à nouveau sécher.

J’ai fait un peu de plâtre et j’ai rempli le fond des pots de petits suisses. J’ai attendu que le plâtre sèche un peu et avant qu’il ne soit complètement sec, les loulous ont glissés les trois galets en les disposant à leur goût. Encore un temps de séchage.

Si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi décorer le pot de petit suisse avec des gommettes ou des feutres permanents.

Nous avons ensuite ajouté des petites fleurs pour un peu plus de couleur. J’ai découpé des bandes de papier soie ( bandes de 2 cm pliées en 2- soit 2 bandes de 1 cm- en hauteur). Je les ai roulées ensemble j’ai mis un point de colle d’un côté et j’ai coupé en croix dans le sens de la hauteur de l’autre côté. J’ai ensuite demandé aux loulous de fixer les fleurs sur le sommet d’un cactus.

La peinture verte a été réalisé par tous les loulous. Les points blanc ont étés réalisés par les plus grands (6-9 ans).

Cette réalisation nous a permis de partager un bon moment. Même si les temps de séchages sont un peu long parfois, cela permet de varier les activités et d’avoir une jolie décoration rapidement.

cactus en petits galets peints